Photo Illustration

La piste d’homicide évoquée par la police, dans le sillage de la découverte macabre faite à Baie-du-Tombeau, a été écartée cet après-midi.

L’autopsie pratiquée sur Rosemay Requin a attribué son décès à un oedème pulmonaire.

Cette habitante de Baie-du-Tombeau, âgée de 66 ans, avait été retrouvé sans vie à son domicile, ce mercredi 3 mars. La sexagénaire avait été découverte à même le sol. Rosemay Requin portait des traces de sang au visage. Dans un premier temps, la police avait suspecté un acte malveillant.