Des déchets médicaux, dont des centaines de seringues usagées et des fioles de sang, ont été découverts derrière le terrain de football de la NHDC de Camp-Levieux.

Las de prévenir les autorités concernées du manque d’incivisme prévalant autour de la NHDC de Camp-Levieux, M.Fleuriot Flore, président des Forces Vives de la localité, ne sait plus vers qui se tourner.

« A qui appartiennent ces déchets? », s’interroge-t-il.

M. Flore dit savoir que le métro express est autorisé à déverser de la terre sur ce terrain. Mais s’agissant des ordures, et surtout de déchets médicaux, s’en est trop. Et d’expliquer que des enfants ont accès au terrain de foot, ce qui pourrait représenter un danger pour eux.

« En tant qu’habitant de la localité, j’ai souvent attiré l’attention des autorités sur ce phénomène. Jusqu’ici, rien n’a été fait », fustige le président des Forces Vives.

Interrogés, certains habitants de la localité disent que « pourtan ena enn ansien lemer ki res nou kartie, ek nouvo lemer la pa trouv li ditou ».

« Zanfan vinn zwe lor terin. Ena disan sering tou laem », déplore un père de famille qui habite le complexe résidentiel.