Douze ouvriers bangladeshis manquent à l’appel depuis le samedi 6 juin. Ces derniers travaillaient sur deux sites de construction à Cap Malheureux.

Selon la déposition de la secrétaire de la compagnie de construction, les douze ouvriers sont portés manquants depuis samedi. Ces travailleurs étrangers sont tous sains d’esprit.

La police de Grand-Baie a ouvert une enquête.