Après avoir longuement été interrogés par les enquêteurs de la Central CID, Jonathan et Josue Dardenn ont été conduits en détention. Ils comparaîtront ce dimanche devant la Bail and Remand Court où ils seront inculpés sous deux charges provisoires, soit Assault with premeditation et Rogue and Vagabond.

La police ne devrait pas objecter à la remise en liberté conditionnelle des frères Dardenne. C’est ce qu’a déclaré l’avocat des deux suspects, Me Rouben Mooroongapillay, dans l’enceinte des Casernes centrales ce samedi 22 août.

Jonathan et Josue Dardenne ont été arrêtés aux petites heures ce samedi suite à une plainte déposée par un habitant de l’Est pour agression.

Me Rouben Mooroongapillay fait état de « vice de procédures » quant à l’arrestation de ces clients. Il soulève toutefois un « partially good thing ». Car du côté des Casernes centrales, on lui aurait indiqué que ces clients seront relâchés sous caution demain.

Jonathan et Josue Dardenne sont soupçonnés d’avoir agressé un individu lors des incidents devant la Cour de district de Grand Port, vendredi, où comparaissaient les ministres Kavi Ramano et Sudheer Maudhoo, poursuivis pour « culpable omission » dans le cadre de l’échouement du MV Wakashio.