La victime a succombé à l'hôpital Jeetoo

Le corps calciné de Soopramanien Kistnen, 52 ans, a été positivement identifié par son épouse, âgée de 45 ans, hier, lundi 19 octobre.

Une autopsie pratiquée dans la même journée vers 12h20, à l’hôpital Jeetoo, a attribué son décès à un oedème pulmonaire. Son corps a été remis à ses proches.

Dimanche 18 octobre, le cadavre du quinquagénaire a été retrouvé dans un champ de cannes dans la région de Telfair, à environ 200 mètres des habitations.

Le corps, partiellement brûlé, était allongé sur le dos. A son arrivée, le Dr Jankee a confirmé le décès de Soopramanien Kistnen. Il a été transporté à l’hôpital Jeetoo à des fins d’autopsie.

L’enquête policière a vu se mobiliser des officiers de la CID, de la FIO, du SOCO, de même qu’un photographe et un dessinateur, ainsi que des chiens de la police. Ils ont inspecté la zone à la recherche de preuve pouvant éclaircir les circonstances ayant mené à la mort du quinquagénaire. L’enquête suit son cours.