Umyad Ebrahim, arrêté après la découverte de deux cadavres enterrés dans un verger à Mare-d’Albert a été, ce lundi 31 mai, soumis à un examen psychiatrique dont le rapport sera soumis à la MCIT pour la suite de l’enquête. D’ailleurs le chef du département médico-légal de la police, Dr Sudesh Gungadin a assisté à l’examen.

Il nous revient que les enquêteurs soupçonnent que le suspect ne serait pas à ses deux premières victimes.  La liste des femmes portées manquantes sur ces derniers mois est scrupuleusement épluchée par les enquêteurs de la MCIT.

Une habitante du nord de l’île est recherchée. L’identité de cette dernière n’a toutefois pas encore été communiquée par les autorités.

Pour rappel, les cadavres de Zaheera Ramputh et Hema Coonjoobeeharry ont été déterrés, ce week-end d’un verger à Mare-d’Albert. Le vigile des lieux, Umyad Ebrahim est le principal suspect dans cette affaire. Passant aux aveux, le quadragénaire a soutenu avoir enterré les deux femmes qui n’étaient nulle autre que ses compagnes. À ce stade de l’enquête, la police soupçonne que le suspect aurait fait d’autres victimes. D’ailleurs, le verger a fait l’objet d’une fouille minutieuse des forces de l’ordre aujourd’hui. Pour l’heure, rien de suspect n’y a été retrouvé.