La Woman Police Inspector Nagiah de l’ADSU est attendue ce jeudi 5 novembre à la commission anticorruption (ICAC).

Cette dernière est convoquée dans le sillage de l’enquête entourant une plainte déposée par un habitant d’Épinay, qui accuse des officiers de l’ex-landing Step de l’ADSU de corruption.

Les enquêteurs souhaitent déterminer l’implication de la WPI dans cette affaire.

À savoir que depuis que cette affaire a éclaté, plusieurs haut-cadres de l’ADSU ont été convoqués underwarning. Le sergent Henrico Armance et la constable Amrita Alphonse, deux policiers anciennement affectés à l’ADSU, ont été arrêtés.