Contrôlé au barrage routier de Solférino/Mon-Désir, un ambulancier d’une clinique privée des Plaines-Wilhems a été verbalisé pour avoir véhiculé une dizaine de personnes dans son véhicule. D’autant que le respect de la distanciation sociale n’était pas de rigueur dans l’ambulance.

Les faits se sont produits ce mercredi 31 mars aux alentours de 9h. Selon les informations recueillies, les passagers étaient, pour la plupart, des employés de maintenance de cette clinique.

Le comportement suspect du chauffeur de la fourgonnette, qui circulait sans gyrophare, a éveillé la curiosité d’un officier sur place.

C’est à ce moment qu’un officier de la Western Divisional Traffic Police a sommé le chauffeur de se garer pour un contrôle. Après avoir été verbalisé, le chauffeur a été autorisé à repartir avec quatre de ses passagers seulement.