Assise dans sa cuisine, le regard vide, Savitree Charlot a encore du mal à concevoir le brusque départ de son fils, Adriano, affectueusement surnommé Yano.

En effet, Adriano Gregory Charlot, 19 ans, a poussé son dernier souffle aux petites heures, ce samedi 9 janvier à l’hôpital de Flacq, soit six jours après un accident de la route.

Où se dirigeaient Yano et ses cousins le jour du drame? Cette mère soutient ne pas savoir. Sanglotant, la quinquagénaire explique que « mo’nn pas kot aksidan-la, mo ti dan taxi me mo pa ti kone sipa Yano sa ». C’est à travers l’appel de sa belle-soeur que Savitree apprendra que son fils avait été victime d’un grave accident.

Aux alentours de 11h, ce samedi, proches et amis se sont réunis à Kalimaye Road, à Grande-Rivière-Sud-Est, où la dépouille du jeune homme était attendue.

Anietta, la soeur ainée de la victime, décrit son frère comme quelqu’un qui croquait la vie à pleine dents. « Li pa ti priv li nanye. Ek li ti bien protekter », indique-t-elle, visiblement encore sous le choc. La jeune femme se remémore les bons moments passés avec Adriano, notamment le 2 janvier autour d’un déjeuner familial.

Plein de vie, populaire avec un fort sens de l’amitié. C’est en ces mots qu’est décrit Adriano par ses amis. D’ailleurs, ils sont pour la plupart du voisinage; des amis d’enfance réunis devant son domicile pour rendre un dernier hommage à la victime.

Le jour du drame, la nouvelle s’était rapidement propagée dans le village. Les amis d’Adriano s’étaient rendus sur place immédiatement dans le but de porter secours à leur ami. Toutefois, raconte un de ses amis d’enfance « trwa kouzin ti fini sort dan loto. Yano li ti bloke devan. Nou ti anvi tir li me nou’nn prefer atann lapolis arive ».

Le dimanche 3 janvier, Adriano Gregory Charlot et trois de ses cousins roulaient en direction de Rivière-Sèche quand l’accident est survenu. Le jeune homme aurait perdu le contrôle du véhicule qui est allé s’écraser contre un arbre à Grande-Rivière-Sud-Est.

Les trois autres passagers ont également subi des blessures. Adriano Gregory a lui été placé à l’unité des soins intensifs de l’établissement avant de rendre l’âme, ce matin.

L’autopsie pratiquée a conclu la cause de décès à de multiples blessures. À savoir qu’Adriano Gregory Charlot est la 5e victime de la route depuis le début de l’année.