Décès de Jean-Hugues Cursely Duval à St Brandon : sa famille soupçonne un Foul Play

Jean-Hugues Cursely Duval a rendu l’âme à St-Brandon le 8 novembre. Ce pêcheur travaillait pour le compte de Raphaël Fishing Company Ltd. La famille du défunt espère avoir des réponses à leurs interrogations. Elle ne croit pas que cet homme soit décédé de cause naturelle.

- Publicité -

Son frère, Jean-Eric, dit avoir aperçu des traces de blessures sur le corps de la victime. Des bleus se trouvaient sous le nez, sur les deux joues et au bas du dos du défunt, affirme-t-il.

L’autopsie pratiquée par le Dr Prem Chamane avait conclu qu’il est décédé d’un oedème pulmonaire. Une thèse que rejettent les proches de Jean-Hugues Cursely Duval. Ce dernier jouissait d’une bonne santé selon ses proches.

Ainsi, une demande a été faite auprès de la justice pour qu’il y ait une contre-autopsie. Le corps se trouve à la morgue de l’hôpital Jeetoo. 

Mahen Saulick, représentant légal de la famille, a lancé un appel au bureau du DPP et au CP de ne pas objecter à cette demande. Il ajoute que la famille soupçonne un foul play dans cette affaire.

À savoir que la demande de contre-autopsie sera appelée le 1er décembre devant la cour de Port-Louis.

La mère du défunt, Estella Baptiste, dit espérer que la police mène une enquête approfondie sur ce cas. « Il faut connaître les circonstances de sa mort. Justice doit être faite », a-t-elle lancé.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour

- Publicité -