Le suspect Wazil Ally Meerkhan s'était constitué prisonnier aux casernes centrales hier, mercredi 25 novembre

Le chauffeur présumé du véhicule qui a mortellement percuté la WPC Raghoo lors d’un exercice de « controlled delivery », Wazil Ally Meerkhan, s’est de nouveau rendu à la MCIT, aux Casernes centrales, ce vendredi 27 novembre.

Inculpé en cour de justice sous une charge provisoire de meurtre, le suspect, un habitant de Vallée-Pitot, a reconnu qu’il était au volant de la voiture au moment des faits. Il a soutenu avoir bien percuté la WPC Raghoo, mais a allègue que « mo pa ti kone li ti anba loto ». Il a avancé : « Mo pa ti ena lintansion touy personn. Mo ti zis anvi kit sa plas-la. »

Pour rappel, la Woman Police Constable Dimple Raghoo a été percutée, traînée sur plusieurs mètres et laissée pour morte par des présumés trafiquants de drogue qui tentaient de fuir des éléments de la brigade antidrogue lors d’une opération de « controlled delivery ». Le policier Benoit Arlanda a aussi été blessé après avoir été percuté par la voiture au même moment.