« I was shocked ». C’est ce qu’a déclaré avoir ressenti l’ancien ministre et colistier du Premier ministre au No 8, Yogida Sawmynaden, à l’annonce du décès de Soopramanien Kistnen.

L’ex-ministre du Commerce était entendu dans le cadre de l’enquête judiciaire tenue en cour de Moka, ce lundi 7 juin.

Interrogé par le représentant du bureau du Directeur des Poursuites publiques (DPP), Me Azam Neerooa, Yogida Sawmynaden a fait état de ses relations avec la victime.

Selon ses dires, « cette même nuit, j’ai voulu rendre visite à la famille, mais le frère de la victime m’a dit qu’il se trouvait au poste de police » pour des démarches.

Il a également soutenu avoir engagé Simla Kistnen, veuve de la victime, en tant que Constituency Clerk « upon request of Soopramanien Kistnen ».

Yogida Sawmynaden a également avancé qu’un mois avant sa mort, Soopramanien Kistnen craignait pour sa vie. Ce dernier lui aurait fait des confidences lors d’un appel téléphonique.

Yogida Sawmynaden a déclaré que l’ex-agent du MSM au No 8 avait peur « de Koomada Sawmynaden », à qui il devait de l’argent, selon l’ex-ministre.

Yogida Sawmynaden a soutenu que Soopramanien Kistnen, en parlant de Koomada Sawmynaden, lui aurait déclaré : « Li enn boug danzere. Li mars ek tou kalite figir. Li’nn menas mwa ek pe menas pou kidnap mo garson », a relaté le colistier du Premier ministre en cour.

Se voulant rassurant, l’ex ministre lui aurait dit que Koomada Sawmynaden ne ferait pas une chose pareille.

L’enquête judiciaire se poursuivra avec l’audition de Yogida Sawmynaden demain