Samuel Gentil, détenu décédé à l’hôpital Jeetoo aux petites heures du vendredi 16 avril, a succombé à un oedème pulmonaire.

C’est ce qu’a déterminé l’autopsie pratiquée par le Dr Prem Chamane ce matin.

Dans le sillage d’une enquête pour une affaire de vol avec violence, cet habitant de Baie-du-Tombeau avait été arrêté jeudi à son domicile par la police. Placé en détention au poste de police de Roche-Bois, le suspect, âgé de 27 ans, ne se serait pas senti bien en détention.

Il a été conduit par les policiers à trois reprises à l’hôpital.

Toutefois, Samuel Gentil a rendu l’âme aux petites heures vendredi alors qu’il était à l’hôpital.

A savoir la famille du suspect soupçonne un acte malveillant d’être à l’origine de son décès.