Photo illustration

– Alcootest positif pour le conducteur (19 ans) impliqué dans l’accident à Morcellement St-André

La route a fait en cette année ses 57e et 58e décès dimanche. En effet, deux motocyclistes ont perdu la vie à douze heures d’intervalle seulement à Flic-en-Flac et Morcellement St-André. Pour le dernier cas, le conducteur, impliqué dans cet accident, a été testé positif à l’alcootest. Comme il avait 48 mg d’alcool dans le sang, ce jeune de 19 ans, résidant Plaine-des-Papayes, a été placé en cellule de dégrisement et est attendu au tribunal de Pamplemousses, où il doit faire face à une accusation provisoire d’homicide involontaire.

C’est aux alentours de 15h que la police de Plaine-des-Papayes a été informée de cet accident sur la route principale de Morcellement St-André. Une voiture avait percuté un scooter électrique. Or, la victime ne se trouvait sur le lieu de l’accident, mais devant un ancien magasin. Personne dans la localité n’a été en mesure de dire à la police comment Vikramanand Keerpah, âgé de 38 ans, s’est retrouvé dans ce lieu ; tandis que son deux-roues accidenté et la voiture, une Toyota blanche, se trouvaient bien sur la route. Comme cet habitant de l’Amaury était inconscient avec des blessures, la police a attendu l’arrivée du SAMU et un médecin a confirmé son décès. Son corps a été transporté à la morgue de l’hôpital du Nord.

À ce moment, les policiers ignoraient son identité, car il n’avait aucun document sur lui. C’est son neveu qui l’a identifié à l’hôpital en apprenant qu’un homme sur un scooter avait fait un accident. Comme son oncle n’était toujours pas de retour chez lui dans la soirée, il a contacté la police pour l’identification. De son côté, le conducteur n’a pas été en mesure d’expliquer les circonstances de cet accident. S’il dit être détenteur d’un permis de conduire qu’il n’avait pas sur lui, les enquêteurs ont demandé à ses proches d’apporter ce document au plus vite. Il a été placé en détention sur les instructions du surintendant Angeline. Le Scene of Crime Office examinera les véhicules accidentés ce lundi.

L’autre accident qui s’est produit aux petites heures dimanche matin sur la route royale, à Flic-en-Flac, a fait une autre victime. Un autre motocycliste a perdu la vie en heurtant un mur en face de l’hôtel Villa Caroline. Selon la police, Leckmanee Kiran Sauntoo (19 ans), résidant Bambous, aurait perdu le contrôle de son deux-roues alors qu’il se dirigeait vers une destination inconnue. Ses proches ignoraient où il comptait se rendre vers 3h dimanche matin. Ce sont des passants qui ont alerté la police alors que le jeune homme était sur l’asphalte. Une fois sur place, un médecin du SAMU a confirmé le décès de cet agent de sécurité. Son père, qui travaille dans les environs, a été informé de cette triste nouvelle.

Entre-temps, la police a emmené le corps du jeune homme à la morgue de l’hôpital Victoria pour une autopsie. La police a initié une enquête pour déterminer les circonstances de cet accident. Après avoir examiné le lieu de la collision et la grosse cylindrée de Kiran Sauntoo, les enquêteurs n’écartent pas que la vitesse pourrait être un des facteurs qui aurait causé cette collision. D’autant plus que la route était sèche. Les caméras de la Safe City et des commerces des alentours seront utilisées pour comprendre comment s’est déroulé ce drame. C’est le deuxième accident fatal survenu à Flic-en-Flac en une semaine. Dimanche dernier, Abhijay Singapa (27 ans) avait trouvé la mort après que sa voiture a heurté un mur de l’école primaire de la localité.