- Publicité -

Arrêtés par l’ICAC : liberté conditionnelle pour le GM de la STC, Ramasamy et Appanah

Après avoir fourni une caution de Rs 200 000 et une reconnaissance de dette de Rs 500 000 chacun, Vinay Appanah et son beau-frère, le General Manager de la State Investment Corporation, Jonathan Ramasamy ont obtenu la liberté conditionnelle en cour de Rose-Hill.

- Publicité -

Inculpés provisoires de blanchiment d’argent et de corruption respectivement, Vinay Appanah et Jonathan Ramasamy ont été arrêtés, ce vendredi 19 février par la Commission anticorruption après avoir été convoqués « under warning » dans la matinée.

Jonathan Ramasamy et Vinay Appanah, directeur de AV Techno-World Co Ltd avaient été interrogés à l’ICAC dans le cadre de l’enquête sur des allégations de favoritisme et de corruption à la State Trading Corporation (STC) au vu des COVID-19 Emergency Procedures pour un montant de Rs 1 milliard.

Le GM de la STC – qui a d’ailleurs été sujet à des rendez-vous précédents au QG de l’ICAC – a été acculé, ayant été confronté ce matin à des contrats alloués par la compagnie d’État à des entités liées à son beau-frère, Vinay Appanah, qui est aussi attendu du côté de l’enquête judiciaire sur la mort de l’activiste du Mouvement Socialiste Militant (MSM), Soopramanien Kistnen. Les « deux beaux-frères de la STC » sont considérés comme des personnages clés dans le réseau de l’ancien ministre Yogida Sawmynaden. Ils en étaient à leur troisième convocation au QG de l’ICAC.

Lire plus dans l’édition du Mauricien du vendredi 19 février.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour