Simla Kistnen en compagnie de ses hommes de loi à l'ICAC

Apporter des informations supplémentaires à l’enquête initiée sur le ministre du Commerce, Yogida Sawmynaden, pour le délit allégué d’emploi fictif. Tel est l’objectif derrière la convocation à la commission anticorruption (ICAC) de Simla Kistnen, épouse de feu Soopramanien Kistnen, ce mercredi.

Simla Kistnen affirme que le ministre du Commerce aurait fait une « fausse déclaration » en l’enregistrant comme Constituency Clerk au No 8, avec un salaire de Rs 15 000. Alors qu’elle dit n’avoir pas occupé ce poste et affirme n’avoir pas été rémunérée à cet effet.

Ce mardi, le ministre a comparu une nouvelle fois dans le box des accusés à la Cour intermédiaire, suite à la Private Prosecution logée contre lui par Simla Kistnen.

Le représentant du Directeur des poursuites publiques a demandé le renvoi du procès jusqu’au terme de l’enquête policière initiée sur cette affaire d’emploi fictif.

Ce mercredi 12 janvier, Simla Kistnen a débarqué à la commission anticorruption vers 12h15 en présence de ses avocats. A noter qu’hier, son homme de loi, Me Rama Valayden, a été interpellé à sa sortie de la cour par un groupuscule, composé de personnes connues des services de police et proches du pouvoir.