Fardeen Okeeb en compagnie de son avocat Asad Peeroo au CCID le matin du jeudi 21 janvier

Dans le sillage de l’enquête entourant l’enlèvement et l’agression de Fardeen Okeeb, un premier suspect a été arrêté. Lors de son interrogatoire par les élèments de la Central CID, le suspect serait passé aux aveux.

Selon les indications, il a été placé en détention le temps de sa comparution devant la justice, ce lundi 25 janvier. Du côté de la CCID, on laisse entendre que l’enquête avance et que d’autres arrestations sont à prévoir dans cette affaire.

À la suite d’une vidéo postée sur les réseaux sociaux, où il a tenu des propos à caractère communal, Fardeen Okeeb, âgé de 38 ans, a reçu la visite d’un groupe d’individus à son domicile à Petit-Raffray.

Ces derniers l’auraient forcé à grimper à bord d’une fourgonnette avant de prendre la direction d’un champs de cannes à Cottage, où la victime a été agressée et filmée. D’ailleurs, la vidéo de son agression a été publiée sur Facebook.

On y voit Fardeen Okeeb s’excuser pour ses propos tenus. Le trentenaire a profité d’un moment d’inattention de ses agresseurs pour prendre la fuite.

Dans un premier temps, lors d’une déposition à la CCID, Fardeen Okeeb a incriminé Vishal Sibchurn et Senna Budlorun. Ces derniers ont été entendus par les enquêteurs avant d’être autorisés à regagner leur domicile.

Par ailleurs, Fardeen Okeeb a lui été arrêté par la police le jeudi 21 janvier pour ‘breach of Information and Communication Technologies Act (ICTA)’.