Après avoir fourni des « further statements » aux enquêteurs du Central CID, dans le cadre de l’enquête entourant l’enlèvement et l’agression de Fardeen Okeeb, Vishal Shibchurn a été autorisé à regagner son domicile.

C’est accompagné de son avocat, Me Narwin Ramdass, que Vishal Shibchurn s’est rendu aux Casernes centrales, ce vendredi 29 janvier. L’ex-sapeur pompier a été interrogé pendant environ trois heures.

À la suite de l’interrogatoire de son client, Me Narwin Ramdass a indiqué que de nouveaux éléments ont émergé au cours de l’enquête. De fait, son client a dû apporter sa version des faits. Toutefois, l’avocat explique que Vishal Shibchurn sera de nouveau convoqué en temps et lieu par les enquêteurs.

À la suite d’une vidéo postée sur les réseaux sociaux, où il a tenu des propos à caractère communal, Fardeen Okeeb, 38 ans, avait reçu la visite d’un groupe d’individus à son domicile. Ces derniers l’auraient forcé à grimper à bord d’une fourgonnette avant de prendre la direction d’un champ de cannes à Cottage, où la victime a été agressée et filmée. Dans une déposition enregistrée à la CCID, Fardeen Okeeb avait incriminé Vishal Shibchurn.

Dans le sillage de l’enquête entourant l’agression de cet habitant de Petit-Raffray, plusieurs individus ont été convoqués par la CCID.