Toute l’attention était tournée vers lui puisqu’il souffrait de douleurs aigües aux reins. C’est ce qu’a soutenu un des officiers en charge du détenu, Karl Denis St Martin, qui a pris la fuite, samedi dernier, de l’enceinte du poste de police de Pointe-aux-Cannoniers.

Ils étaient trois officiers chargés d’escorter le suspect au moment des faits.

Le détenu avait comparu en cour de district de Port-Louis au courant de la journée pour une affaire de drogue. Après sa comparution, sous la supervision de trois policiers, Karl Denis St Martin devait être conduit au poste de Pointe-aux-Canonniers pour être placé en détention.

Cependant, une fois le véhicule arrivé dans l’enceinte du poste de police, le détenu a ouvert la portière arrière et a pris la fuite, les menottes aux mains.

Les recherches lancées par plusieurs unités de la police dans la localité n’ont rien donné. Les habitants de la région avaient entre-temps signalé la présence d’un individu louche dans les parages.

Ce n’est que dimanche matin que Karl Denis St Martin s’est rendu au poste de police de son propre chef. Il a participé à une reconstitution des faits pour donner des indications aux autorités quant à sa fuite.

Il a par la suite été reconduit en détention provisoire. Il devrait comparaître de nouveau en justice le 24 septembre.