Damien Keny Cader, 29 ans, a été inculpé au tribunal de Flacq, ce mercredi 2 juin, sous une charge provisoire de meurtre.

La police a objecté à sa remise en liberté. Il reste en détention policière en attendant sa prochaine comparution.

Pour rappel, le suspect a avoué lors de son interrogatoire à la CID de Rivière-Sèche avoir étranglé la fillette de sa concubine car elle pleurait et le dérangeait.

Ce maçon a été soumis à un interrogatoire serré lors duquel il a déclaré qu’il était fatigué et qu’il voulait se reposer. La police soupçonne plutôt qu’il était sous l’effet de la drogue.

L’autopsie pratiquée par le Dr Sudesh Kumar Gungadin, chef du département médico-légal de la police, a attribué le décès de la petite Alia Pierre, 14 mois, à une asphyxie causée par une compression du cou.