- Publicité -

Le CP Dip sur la saisie de 100 kg de cannabis : « Sak kou ena gro sezi, dimounn dir nou fer mazik »

Le Commissaire de police, Anil Kumar Dip, était face à la presse ce lundi, 3 octobre, suite à la saisie d’environ 100 kg de cannabis à Rivière-Noire, ce matin.

- Publicité -

« Sak kou ena gro sezi, dimounn dir nou fer mazik. E bein, nou bizin mazisien vremem pou kapav dezwe bann plan dimounn ki plante dan Moris », a déclaré Anil Kumar Dip.

L’opération de ce matin a été menée par la Special Striking Team sous la supervision de l’ASP Ashik Jagai. Sept suspects ont été arrêtés dont un policier. Le CP a indiqué qu’en se basant sur la Market Value, cette saisie équivaut à plus de Rs 150 millions.

Par ailleurs, l’ADSU a également effectué des saisies importantes ce week-end, soit de Rs 17 millions et de Rs 16 millions.

Selon le CP, les opérations tenues ont demandé « beaucoup d’effort, de coordination et de partage d’informations » entre l’ADSU et la Special Striking Team. 

Il a indiqué que pour le mois de septembre uniquement, plus de Rs 77 millions de drogue – dont Rs 26 millions d’héroïne – ont été saisies. Durant le mois d’août, plus de Rs 18 millions de drogue ont été interceptées.

« Les barons n’hésitent pas et il est de notre devoir de démanteler (les réseaux). L’équipe que j’ai mise en place rapporte des résultats. Cette saisie a nécessité plus de trois semaines de surveillance, tout en faisant attention aux fuites d’informations. Nous analysons désormais les informations ainsi que les téléphones. Il doit automatiquement y avoir un réseau », a fait ressortir le CP.

« Nous avons revu le fonctionnement de l’ADSU. Il y a aussi eu des transferts. Certains ont voulu semer la zizanie entre l’ADSU, la Special Striking Team et les autres unités. La Special Striking Team a été créée pour apporter un support à l’ADSU. Il n’y a aucune compétition entre ces deux unités », a tenu à souligner Anil Kumar Dip.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour