Arrêté ce matin par la Central CID, l’activiste Ivann Bibi a retrouvé la liberté contre une caution de Rs 5000 et après avoir signé une reconnaissance de dette de Rs 20 000.

La police lui reproche d’avoir utilisé des pancartes avec des mots offensifs lors d’une manifestation le mardi 21 septembre. Les hommes de loi de ce dernier ont demandé que la charge provisoire de Rogue and Vagabond soit rayée. La police a objecté à cette motion.

« Eski li normal tousala. Mo pense ki bizin sanzman dan sa pei-la », a-t-il déclaré face à la presse à sa sortie de la cour.

L’activiste devra de nouveau se présenter en cour le 26 octobre et le 24 novembre.