“Li finn dir mwa li nepli kontan mwa ». Durant son interrogatoire, hier, Sanjeev Nurkoo, 21 ans, est passé aux aveux. Il a affirmé avoir poignardé, hier, en pleine rue à Curepipe, sa compagne, Shrutee Awotar, aussi connue sous le nom d’Urvashi, 21 ans, qui est décédée peu après.

Le suspect, un habitant de Britannia, a expliqué qu’il vivait avec la victime depuis deux ans. Toutefois, il y a deux semaines, la jeune femme lui aurait demandé de s’en aller.

« Mo finn dir li pardonn mwa, me li pa’nn reponn. Mo finn ankoler”, a-t-il déclaré à la police. Le suspect a soutenu que, dans la matinée, il aurait pris un couteau de cuisine chez un ami, soulignant qu’il souhaitait blesser sa compagne.

« Mo finn pik li”, a-t-il confié. “Bann dimounn par laba finn aret mwa. Mo finn aprann ki Shrutee finn mor. Mo sagrin ».

L’autopsie pratiquée par le médecin légiste a attribué le décès de Shrutee Awotar à un « stab wound to the chest ».

Les funérailles de la jeune fille auront lieu chez sa mère Rajwantee Awotar à Rajcoomar Gujadhur Street, Curepipe, ce lundi 1er février à 14h, pour se rendre au cimetière de Bigara.