Rafal Tomasz Ropa, retrouvé mort dans un appartement à Grand-Gaube, ce mardi 27 avril, a succombé à une fracture du crâne. C’est ce qu’a révélé l’autopsie pratiquée à l’hôpital Victoria par le Dr Sudesh Kumar Gungadin et le Dr Prem Chamane.

Rafal Tomasz Ropa, ressortissant polonais, a été retrouvé mort aux petites heures par une nourrice dans les escaliers. La victime dénudée portait des blessures à la tête et au visage.

À l’arrivée des secours, Michelle Anita Ropa, également ressortissante polonaise, était au chevet de son époux, qui avait été recouvert d’une serviette, maculée de sang.

Interrogée sur les circonstances du drame, la trentenaire a, dans un premier temps, expliqué aux enquêteurs que lors d’une dispute conjugale, son époux aurait glissé dans les escaliers avant de heurter une fenêtre. Elle est, par la suite, revenue sur sa version, avouant qu’elle l’aurait poussé dans les escaliers.

La trentenaire a été placée en détention.

Selon les informations recueillies auprès de la police, une charge provisoire de meurtre devrait être retenue contre elle en cour de district de Rivière-du-Rempart.