Le couple Dussoye aux jours heureux

Quarante-huit heures après la découverte du cadavre de Lokchmee (Jyoti) Dussoye à Grand-Bois, le meurtrier est toujours en cavale.

Depuis lundi soir, la police tente de mettre la main sur Jeetendra Dussoye, soupçonné d’avoir étranglé son épouse jusqu’à ce que mort s’en suive. A ce matin, cet habitant de Grand-Bois était introuvable. Plusieurs patrouilles ont été lancées à sa recherche.

Le corps sans vie de Lokchmee Dussoye, 30 ans, a été découvert dans son lit en son domicile. La découverte a été faite par sa fille de 11 ans. La trentenaire gisait inerte et avait des traces de sang sur le visage. La fillette a alerté des voisins, qui ont dans la foulée prévenu les autorités.

Selon les recoupements d’information, Lokchmee Dussoye était victime de violence conjugale.

Pour l’heure la thèse du meurtre suite à une dispute conjugale est privilégiée.

L’autopsie pratiquée a attribué le décès de la trentenaire à la strangulation.