C’est dans les locaux du Forensic Science Laboratory, ce lundi 13 septembre, que Simla Kistnen a participé à un exercice d’identification d’objets ayant appartenu à son défunt époux.

Selon certaines sources proches du dossier, l’épouse de l’ex-agent du MSM a reconnu une ceinture, des sous-vêtements, un pantalon et un carnet appartenant à ce dernier.

Par ailleurs, le téléphone portable présenté à Simla Kistnen pour identification n’a pu être identifié par cette dernière. Pour cause : le téléphone était sérieusement endommagé.