Jean Noe Giovanny Lutchiah, soupçonné du meurtre de sa grand-mère, Seetadevi, âgée de 66 ans, est passé aux aveux. Le jeune homme, âgé de 22 ans, a comparu en cour de district de Port-Louis, hier, jeudi 3 décembre. Une charge provisoire de meurtre a été retenue contre lui. La police ayant objecté à sa remise en liberté conditionnelle, le suspect a été reconduit en détention provisoire.

Entendue par la police, la cousine du suspect, témoin du meurtre a expliqué aux enquêteurs qu’elle se trouvait, en compagnie de la victime dans la cuisine quand l’irréparable s’est produit. Selon la mineure, âgée de 16 ans, Jean Noe Giovanny Lutchiah s’en serait prise à elle dans un premier temps. Sa grand-mère, Seetadevi Luthciah, aurait tenté d’intervenir quand le suspect se serait saisi d’un couteau, dissimulé sous son matelas avant d’assener plusieurs coups à la victime.

Un autre proche de la victime, a également indiqué aux autorités qu’il aurait entendu, Jean Noe Giovanny Lutchiah exigeant Rs 200 à la victime, un peu plus tôt dans l’après-midi. La victime aurait toutefois, refusé de lui remettre cette somme.

À savoir que c’est dans la soirée du mercredi 2 décembre, que Seetadevi Lutchiah a été retrouvée mortellement poignardée, à son domicile à Grand-Rivière. L’agresseur n’est nul autre que son petit-fils. L’autopsie a attribué le décès de la victime à un « stab wound to the neck ».

Selon les témoignages recueillis, le suspect aurait des problèmes de drogue. Le jeune homme réclamait souvent de l’argent à ses proches.