Photo illustration

La CID de Moka recherche activement trois individus ayant circulé à moto jeudi et qui ont agressé une infirmière de 45 ans. Cette dernière est dans un état sérieux à l’Intensive Care Unit de l’hôpital Victoria, à Candos, après avoir subi une intervention chirurgicale. La police estime que les suspects ont pris en filature la victime pour commettre leur forfait.

La quadragénaire a sorti sa voiture de son garage, route Bois-Chéri, Moka, et devait tourner sur la route principale pour se diriger vers Montagne-Ory. Des individus sur deux motos, armés de sabres, l’ont dépassé avant de s’arrêter au beau milieu de la route. L’infirmière a alors stoppé son véhicule pour éviter un accident. Trois individus se sont approchés du véhicule avant de faire voler en éclats les vitres des portières avec leurs armes.

Puis, ils ont assené la victime de plusieurs coups de sabre au corps, la laissant dans une mare de sang dans la voiture. Les suspects ont pris la fuite vers Montagne-Ory. Ce sont des membres du public qui sont venus à la rescousse de l’infirmière et devaient appeler son époux. Ce dernier a ainsi emmené la quadragénaire à l’hôpital. La police n’a pu interroger l’infirmière à cause de l’état de ce dernier. Une équipe de la CID de Moka s’est rendue sur le lieu de l’agression pour ensuite visionner les caméras de Safe City.

Les enquêteurs soupçonnent que l’infirmière a été victime d’un acte de vengeance, car les suspects n’ont rien volé sur elle ni dans sa voiture. Ils comptent entendre l’époux de la victime pour obtenir certains détails qui pourraient élucider ce cas.