Manod Bundhun, 54 ans, est mort d’une « asphyxie traumatique« . C’est ce qu’a conclu l’autopsie pratiquée hier après-midi, jeudi 5 novembre.

Cet habitant de Triolet est décédé sur un chantier à Trou-aux-Biches après que le pan d’un mur se soit renversé sur lui.

Avec l’aide de quelques volontaires sur les lieux, la victime a été extirpée et transportée à une clinique de la localité où son décès à été constaté par le personnel soignant.

Le responsable de ce chantier a été entendu par la police.