- Publicité -

Saisie Rs 3,4 Mds de drogue : 5 autres Detective Inspectors pour accélérer l’enquête

L’enquête de l’Anti Drug & Smuggling Unit (ADSU) sur le supercargo de drogue de Rs 3,4 milliards saisi sur le terrain des Gurroby à Pointe-aux-Canonniers en mai de l’année dernière devrait connaître une accélération prochainement. Cinq Detective Inspectors (D.I) ont été appelés en renfort sur cette affaire avec pour tâche de compléter l’interrogatoire des huit suspects arrêtés jusqu’ici. Ces DI répondront au surintendant Deosagur Ramgoolam, qui est en charge de cette enquête.

- Publicité -

Une réunion entre ce haut gradé et les inspecteurs est prévue cette semaine en vue de dégager un plan de travail. Auparavant, une seule séance d’interrogatoire par suspect se déroulait pendant une journée par manque d’effectifs. Désormais, des séances simultanées sont prévues. Ce changement est intervenu car l’équipe du DCP Bhojoo n’écarte pas la possibilité que les avocats des protagonistes commencent à présenter des motions en Cour, réclamant la liberté conditionnelle de leurs clients. La police souhaite finir l’exercice d’interrogatoire et déposer le Main Case pour éviter le scénario où certains suspects pourraient se retrouver à l’extérieur.

Pour le moment, les suspects Ritesh, Nitiraj et Nogesh Gurroby de même que le constable Kevin Joumont ont été confrontés aux images des caméras de Safe City retraçant leur parcours entre Grand-Baie à Pointe-aux-Canonniers fin avril de l’année dernière avec leurs véhicules roulant en file indienne. Tous ont fait valoir leur droit au silence.
Les suspects Siwdanand Rawah, Jean Lucandro Prudence, Geoffrey Kurson et Stephano Jean Baptiste gardent, eux aussi, le silence sur leur implication alléguée sur cette importation de drogue. Ils seront bientôt confrontés aux informations sur leurs relations avec les Gurroby au vu des Itemized Bills en possession des enquêteurs.

Par ailleurs, l’ADSU est toujours dans l’attente des renseignements demandés auprès d’Interpol en ce qui concerne les écritures codées retrouvées sur les emballages de drogue. La police estime que les différentes destinations des colis de drogue comportent un code différent. Ainsi, cela permettra aux enquêteurs de connaître la route empruntée par les distributeurs pour faire entrer la drogue à Maurice. Ce qui permettra une collaboration entre les pays de la région pour mieux renforcer leur système de sécurité et lutter contre le trafic.

Pour rappel, l’ADSU avait mis la main sur Rs 3,7 Mds de drogue, principalement de l’héroïne, enterrée dans un terrain appartenant aux Gurroby à Pointe-aux-Canonniers le 2 mai 2021. Ritesh Gurroby qui gérait le lieu et le gardien Siwdanand Rawah étaient les premiers suspects arrêtés dans cette affaire. Par la suite, la police a appris que quatre véhicules étaient partis à Grand-Baie fin avril pour récupérer les 243 kg d’héroïne et 26 kg de haschich, et que les autres suspects mentionnés dessus faisaient partie du cortège.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour