Trois semaines après avoir été agressé par son fils, Remon Perigord, âgé de 75 ans a rendu l’âme. La victime a succombé à ses blessures, le jeudi 3 décembre. L’autopsie pratiquée, le médecin légiste a attribué le décès du septuagénaire à un “Subdural Hemorrhage with Linear Pneumonia”.

Louis Jimmy Perigord, le fils de la victime a été arrêté. Âgé de 34 ans, le suspect est passé aux aveux. Il a comparu devant la Bail and Remand Court avant d’être reconduit en détention provisoire. Le trentenaire devrait comparaître de nouveau, le 7 décembre.

L’agression de Remon Perigord a eu lieu, le 7 novembre dernier à son domicile à Sebastopol. Toutefois souffrant de sa tête, ce n’est qu’une semaine après, soit le samedi 14 que la victime a été transportée à l’hôpital de Flacq. Transféré à l’hôpital Jeetoo, le retraité a subi une importante intervention chirurgicale avant d’être placé à l’unité des soins intensifs de l’hôpital.