Photo d'illustration

Un habitant de Port-Louis, âgé de 33 ans, a consigné une plainte pour négligence médicale à l’encontre du ministère de la Santé, ce vendredi 9 avril au poste de police de l’hôpital Jeetoo. Pour cause, il affirme que son père a contracté la Covid-19 après s’être rendu au centre hospitalier.

Le 28 mars, le plaignant explique que son père a été admis à l’hôpital Jeetoo suite à des complications de santé liées au diabète. Souffrant de fièvre, il a été soumis à deux tests PCR, comme le stipule le protocole sanitaire. Les deux tests se sont révélés négatifs.

Toutefois, le 7 avril, le fils a appris du service de santé qu’un troisième test PCR effectué sur son père s’est révélé positif, et que ce dernier a été conduit en centre de traitement à l’hôpital ENT.

C’est un patient placé en quarantaine, admis à l’hôpital Jeetoo, qui aurait contaminé son père. Ledit patient avait été admis dans la même salle que le père et sept autres personnes.

Lorsque les soignants l’ont retiré de la salle, il avait annoncé aux autres patients qu’il devait rester 14 jours en isolement.

Ainsi, les sept autres patients qui se trouvaient dans la même salle que le père du trentenaire ont également vu leur séjour être prolongé.

Pour le plaignant, il y a eu « négligence » au niveau du ministère de la Santé.