Dhiren Moher est attendu au Central CID, ce mercredi 23 septembre.

Il sera interrogé dans le cadre de la plainte déposée à son encontre. Celle-ci est intervenue après qu’une conversation sur une messagerie de groupe ait fuité.

La plainte a été consignée par l’avocat Rouben Mooroongapillay qui, aux Casernes centrales, a regretté “des messages très graves, très disturbing”.