- Publicité -

« Planting » allégué à Baie-du-Tombeau : l’ADSU bientôt inquiétée par les Casernes centrales

L’ADN des officiers ayant procédé à la perquisition chez la famille Attock, à Baie-du-Tombeau, sera prélevé.

- Publicité -

Du côté des Casernes centrales, on nous informe que les membres de l’ADSU ainsi que ceux du GIPM, présents le jour des faits, devront prochainement soumettre leur ADN à des fins d’analyse.

En parallèle, des éléments du CCID ont récupéré hier le DVR contenant les enregistrements des caméras de vidéos surveillance, installées au domicile des Attock, ayant filmé l’opération de l’ADSU.

Ce rebondissement survient après les allégations portées contre des manœuvres louches de cette équipe de l’ADSU de Rose-Hill. D’ailleurs, depuis l’arrestation de Wayne Attock, la famille de ce dernier ne cesse de clamer qu’il s’agit d’un cas de « planting ».

Une vidéo de l’opération a fini entre les mains de Me Rama Valayden, qui l’a remise officiellement à la police hier.

Rappelons que le 17 novembre, la police a procédé à une perquisition du domicile de Wayne Attock où de la drogue aurait été retrouvée. Arrêté, cet éleveur de porc, au casier judiciaire vierge, continue à nier que cette drogue lui appartient.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour