Un retraité de 62 ans, ancien directeur d’une école technique de Port-Louis, a été victime d’extorsion de la part de deux élèves depuis 2019. Il leur a remis un total de Rs 285 000 afin que ces derniers ne salissent pas sa réputation et celle de son institution. Ayant pris ses distances de l’école, il a décidé de tout raconter à la police fin de semaine dernière.

La présumée victime avance que depuis décembre 2018, un élève de 18 ans, résidant Terre-Rouge, s’est inscrit à un programme à temps partiel de “food production” au sein de l’établissement scolaire, sauf que le jeune homme a été expulsé en raison de son attitude et son addiction à la drogue. En mars 2019, ce dernier aurait alors contacté le sexagénaire pour lui demander rendez-vous. Le domicile du retraité se trouvant près de l’école, il a accepté. Ainsi, vers 22h, le jeune homme serait arrivé avec un cousin. Tous deux auraient alors dit au directeur qu’ils avaient besoin d’argent pour régler un problème personnel. Le retraité leur aurait alors donné Rs 1 000.

Les deux jeunes lui auraient ensuite demandé l’autorisation d’utiliser l’ordinateur personnel du sexagénaire quelques minutes. Ce que ce dernier a accepté, laissant son ancien élève et son cousin seuls dans son bureau. Sauf qu’à son retour, les deux jeunes regardaient un film qui serait réservé aux adultes. S’en serait suivie une discussion, après quoi l’ex-élève aurait menacé le retraité de porter une fausse accusation à son encontre. « Ki to pe kwar pe deroule la ? Donn mwa tou to kas ki ena ar twa. Ek si to pa done, mo pu met enn case kont twa kom kwa to finn bliz mwa get fim porno ek to ti pe rod abiz mwa. Mo pou fini twa ! » aurait lancé le suspect. Les lieux étant couverts par des caméras et du fait de l’heure tardive, le sexagénaire a pensé qu’il aurait effectivement eu des problèmes si son ancien élève décidait de se rendre à la police. Aussi lui a-t-il donné deux bagues en or. Les deux cousins ont alors promis qu’ils reviendraient le lendemain pour récupérer Rs 10 000, tout en menaçant une fois encore leur victime de porter plainte à la police.

Ainsi, pendant deux ans, le plaignant est resté silencieux, ne voulant pas que sa famille, ses employés et ses élèves puissent être affectés si une déposition était consignée contre lui. Durant ce temps, les deux cousins lui ont ainsi extorqué près de Rs 285 000. Après avoir porté plainte, la police a arrêté l’ex-élève, âgé de 21 ans aujourd’hui, qui a été inculpé sous une accusation provisoire de “Demanding money by threat” au tribunal de Port-Louis vendredi. Il demeure en détention préventive. Son cousin, lui, est toujours recherché.