Dans le sillage de l’enquête entourant des dérapages survenus à Vallée-Pitôt dans la soirée du 7 juin, un habitant de la localité, âgé de 23 ans a été arrêté et inculpé provisoirement de rébellion.

Il s’agit de la quatrième arrestation depuis le début de l’enquête sur cette affaire.

Traduit en cour de justice, le suspect a nié les faits qui lui sont reprochés. La police ayant toutefois objecté à sa liberté conditionnelle, il a été reconduit en cellule policière.

Pour rappel, le 24 mai, Vallée-Pitôt avait été décrété zone rouge suite à la détection de cas positifs à la Covid-19 dans la localité. Dans un communiqué, le High-Level Committee présidé par le Premier ministre, Pravind Jugnauth, avait indiqué que le statut de zone rouge devait prendre fin le soir du 7 juin. Toutefois, les choses se sont envenimées, car les habitants de Vallée-Pitôt n’ont reçu aucune information des autorités concernant la levée des restrictions imposées. Ce qui a conduit à des incidents dans la localité forçant plusieurs unités de la police à y être déployées.

D’autres arrestations sont attendues dans cette affaire.