Photo illustration

L’enquête entourant la mise en circulation de fausses cartes de vaccination avance et des arrestations sont imminentes.

Une imprimerie des hautes Plaine-Wilhems et des membres du personnel de la Santé sont dans le collimateur de la police.

Après la découverte de 46 cartes de vaccins portant le tampon du ministère de la Santé, retrouvées en possession d’un dealer présumé, les autorités ont initié une enquête.

La police soupçonne que ces cartes de vaccination sont en circulation après que des infirmiers les auraient subtilisées pour les remettre à une imprimerie.

Selon une source policière, ces cartes valent jusqu’à Rs 5 000 sur le marché noir.

D’ailleurs, lors d’une perquisition de la brigade antidrogue (ADSU) au domicile d’un habitant de Camp-Pierrot, Curepipe, dimanche dernier, 46 de ces cartes ont été retrouvées.

De son côté, le suspect, âgé de 43 ans et déjà connu des services de police pour des délits de drogue, a été arrêté.