– Le suspect, Yano Chevery, avance que la victime le harcelait au téléphone

Une dispute de voisinage s’est terminée dans un bain de sang aux petites heures du matin vendredi à Cécile Lane, Riche-Terre. Gino Botsar (29 ans) a en effet reçu plusieurs coups de sabre au ventre et à l’abdomen. Son épouse, Doriana Perrine (25 ans), a elle aussi été blessée. En observation à l’Intensive Care Unit de l’hôpital du Nord, son état est jugé sérieux. L’agresseur présumé, Jean Ajayno Chevery (34 ans), plus connu comme Yano, est passé aux aveux.

C’est aux alentours de 2h10 vendredi matin que la police a été alertée sur un cas d’agression au sabre. C’est le père de Doriana qui a appelé les policiers après que sa fille s’est écroulée dans ses bras. Elle portait des blessures et ses vêtements étaient maculés de sang. Avant de perdre connaissance, elle a dit à son père : « Yano inn fer sa ! ». Il était notoirement connu dans le voisinage que Gino Botsar et Jean Chevery n’entretenaient pas de bonnes relations.

Entre-temps, l’équipe du sergent Derochoonee s’est rendue dans la maison en tôle du couple où elle est tombée sur Gino Botsar au sol avec des lacérations sur plusieurs parties du corps, mais plus au niveau du ventre. Cet aide-chauffeur ne bougeait plus et semblait ne plus respirer. Les policiers ont placé un drap sur ses blessures dans une tentative de stopper une éventuelle exsanguination.

Peu après, le Samu est arrivé et devait confirmer le décès de Gino Botsar, alors que son épouse a été évacuée d’urgence à l’hôpital, sans que la police ne puisse l’interroger. Un photographe de la police et des éléments du Scene of Crime Office ont effectué des prélèvements sur place avant d’emmener le cadavre à la morgue de l’hôpital Jeetoo. L’autopsie pratiquée par le Dr Sudesh Kumar Gungadin, chef du département médico-légal de la police, a attribué ce décès à un ‘‘stab wound at the chest’’.

Après ce drame, la police s’est rendue au domicile de Yano Chevery, mais il avait déjà pris la fuite après ce meurtre. Les tentatives de mettre la main sur lui se sont avérées vaines. C’est dans la matinée qu’il s’est constitué prisonnier au poste de police de Terre-Rouge. Au cours de son interrogatoire, il est passé aux aveux. Il avance avoir commis cette agression « dans un moment de colère ». Il a expliqué qu’il est originaire de Rodrigues et qu’il avait été arrêté dans son île natale pour une affaire de possession de drogue.

Le suspect avance qu’il est venu à Maurice car il voulait changer sa vie. Selon lui, Gino Botsar et son épouse Doriana Perrine ont appris qu’il avait un casier judiciaire. « Zot ti pe denigre mwa lor Facebook ek zot ti pe avoy mwa mesaz souvan pou fatig mwa. Zot ti pe gagn mwa drogue », dit-il. Il avance aussi qu’il a reçu plusieurs messages d’injures sur WhatsApp du couple tard jeudi soir. « Mo pann kapav tini. Dan laraz monn pran enn sab pou al tap zot. »

Après cette déclaration, la CID de Terre Rouge a souhaité enregistrer la déposition de Yano Chevery ‘‘on camera’’ aux Casernes centrales. En attendant cet exercice prévu pour lundi, le suspect a été inculpé sous une accusation provisoire de meurtre au tribunal de Pamplemousse, vendredi. Il demeure en détention préventive. Cette enquête se déroule sous la supervision de l’ACP Seebah, assisté du Detective Inspector Mootia de la CID de Terre-Rouge.