La police de Rose-Belle a ouvert une enquête

Une enquête a été initiée par les autorités après qu’une habitante de Cité EDC, Rose-Belle, a déposé une plainte, affirmant avoir été agressée par un officier de l’ADSU.

Dans sa déclaration aux autorités, la plaignante, âgée de 30 ans, a expliqué que, le mercredi 27 janvier, des individus, qui se sont présentés comme des officiers de la brigade antidrogue, se seraient pointés à son domicile. La tension serait alors montée entre les policiers et les proches de la jeune femme.

Alors qu’elle a tenté de prendre la défense de sa plus jeune soeur, la présumée victime soutient qu’un des officiers l’aurait projetée contre un mur.

Blessée à la tête, la trentenaire a dû recevoir des soins à l’hôpital de la localité. Elle a indiqué qu’un des officiers avait en sa possession une barre de fer.