Bertrand Lagesse à l'ICAC (photo d'archives)

Bertrand Lagesse, représentant de la firme danoise Burmeister and Wain Scandinavian Contractor (BWSC), a été convoqué, ce vendredi 4 septembre, par l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) concernant l’enquête sur la St-Louis Gate.

Il s’est rendu à l’ICAC, à Réduit, en fin de matinée et devait quitter les locaux de la commission anticorruption peu avant la mi-journée pour se rendre à la cour de Port-Louis en vue de son inculpation provisoire.

Le samedi 27 juin, Bertrand Lagesse avait été interrogé par la commission anticorruption. Pour cause, BWSC a reconnu avoir exercé des « pratiques corruptrices » auprès de haut officiels mauriciens dans un contrat relatif à la centrale thermique de St-Louis.

La veille, soit le vendredi 26 juin, sept descentes simultanées de la commission anticorruption avaient eu lieu aux locaux, bureaux et domicile de Bertrand Lagesse.

Plus de détails de cette affaire dans l’édition du Mauricien du 4 septembre.