photo illustration

Le constable Gabriel Antoine Patrick Darga avait été mortellement agressé le 22 mai 2001 dans l’exercice de ses fonctions à Goodlands par un groupe d’individus. Le médecin légiste, le Dr Mohungroo, avait attribué le décès à une “penetrating wound of skull and brain”.

L’incident avait eu lieu au bar Manoranjan à Triangle, Goodlands. Alors que cet établissement était encore ouvert après les heures légales, les policiers ont voulu prendre en contravention le responsable du bar et les clients présents. Les choses ont alors dégénéré au point où les représentants des forces de l’ordre ont été pris à partie et frappés. Le constable Patrick Darga est, de son côté, encerclé par une dizaine de personnes. On lui inflige plusieurs coups à la tête et il s’effondre.

Patrick Darga, qui comptait 18 ans de service dans la police, était affecté à la Criminal Investigation Division (de Port-Louis Sud. Il faisait partie d’une équipe de cinq policiers ayant pour mission de verbaliser des boutiquiers qui vendaient des boissons alcoolisées après les heures réglementaires.