C’est une habitante de Roches-Noires qui a donné l’alerte au 999 à 19h04 hier. Instinctivement, celle-ci avait compris que le bateau, alors très proche de la dangereuse passe de Roches-Noires, était en grosse difficulté, ou en tout cas courait un grand danger. Elle a alors cherché le numéro de téléphone des garde-côtes de Pointe-des-Lascars, mais il lui a été recommandé d’appeler ceux de Poudre-D’Or. Elle a ainsi pu donner l’alerte, qui allait déclencher le début des opérations de sauvetage et de recherche.

Elle raconte : « J’ai expliqué aux gardes-côtes la situation dangereuse et étrange dans laquelle se trouvait un gros bateau, qui semblait faire du surplace près de la passe et des récifs de Roches-Noires, lieu très dangereux par mauvais temps. Bien que je ne savais pas à ce moment-là qu’il s’agissait d’un remorqueur, j’ai considéré que la position du bateau n’était pas normale. Aussi j’ai demandé aux gardes-côtes de faire vite, pour qu’on ne se retrouve pas dans la même situation qu’à Pointe-D’Esny. Les Coast Guard m’ont alors dit qu’ils feraient le nécessaire. »

Notre intervenante explique la suite des événements : « Selon un groupe Whatsapp, partagé par les personnes de la région de Roches-Noires, il a été confirmé par un ami qu’une équipe était effectivement arrivée rapidement à Pointe-des-Roches, à Roches-Noires. Ils ont alors expliqué à notre ami que le bateau était sous contrôle et qu’il était passé de 8 à 3 nœuds, car il avait besoin de réajuster la corde qui le liait à la barge qu’il ramenait de Pointe-D’Esny. Ils ont aussi confié qu’ils ne pouvaient pas directement communiquer avec le bateau de là où ils étaient, mais qu’ils devaient passer par le centre de commandement de la rade, à Port-Louis. » Elle poursuit : « Moi, je voyais que le bateau qui faisait du surplace, toutes lumières allumées. Il y avait aussi comme une deuxième embarcation. Quelques minutes plus tard, l’hélicoptère de la police survolait déjà les lieux et semblait rechercher les membres d’équipage. J’ai cru comprendre que les recherches, pendant la nuit, ont eu lieu du côté de Poudre-D’Or, mais depuis ce matin, les recherches se sont déplacées du côté de Roches-Noires. ».