« Mwa mo pa’nn fote ditou! Zero! », a lancé le propriétaire d’hôtel Bisson Mungroo, après avoir obtenu la liberté conditionnelle suite à son arrestation dans le cadre de l’enquête sur l’achat d’équipements médicaux.