Les clubs de l’élite mauricienne, ici Roche-Bois Bolton City (bleu) et l’ASPL 2000 (rouge), ont touché Rs 900 000 pour la saison écoulée

Le football n’en finit plus de faire couler de l’encre. Mardi, le député mauve Franco Quirin a interrogé le ministre de la Jeunesse et des Sports, Stephan Toussaint, quant aux allocations fournies aux clubs de football de Maurice. Et les chiffres donneraient presque le tournis : plus de Rs 50 M entre 2017 et 2021.

La Mauritius Football Association (MFA) est souvent citée au Parlement. Et pas pour les bonnes raisons. Cela fait un moment que l’instance suprême du football local est évoqué dans les hautes sphères du pays. Et mardi, Franco Quirin a voulu savoir quelles sont les allocations offertes par le ministère de l’Autonomisation de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs (MAJSL). Sa question parlementaire tournait en effet autour de l’aide offerte par le ministère à cette instance et aux clubs licenciés auprès de la MFA.

En premier lieu, on note que la MFA a touché, pour les saisons 2017-18, 2018-19 et 2019-20, une somme totale de Rs 21 850, 067.60. Pour la saison 2017-18, l’instance de Trianon a ainsi obtenu près de Rs 4,6 M. Ce chiffre a connu une hausse assez conséquente en 2018-19, passant à Rs 7,4 M. L’année suivante, pour la saison 2019-20, ce montant a encore augmenté pour atteindre le chiffre de Rs 9,8 M. Mais pour la saison 2020-21, la MFA n’a pas eu droit au moindre sou du MAJSL. Cependant, le document présenté à l‘Assemblée nationale ne dit pas pourquoi la MFA a eu droit à ces sommes.

Ce même document note que les clubs de l’élite touchent la somme uniforme de Rs 1,2 M par mois. Les clubs de D1, de leur côté, touchent un peu moins de la moitié, soit Rs 500 000, alors que les clubs de D2 touchent Rs 400 000 chacun. Dans le document produit par le ministre Toussaint, on note ainsi que Rs 12 M vont à l’élite, Rs 4 M à la National Division One et Rs 3,2 M à la National Division 2 par saison. Ce qui donne un total de Rs 19, 2 M par an entre 2017 et 2019. Cependant, au cours de la saison écoulée, ces chiffres ont connu une baisse, Covid-19 oblige.

En effet, les allocations pour les clubs de l’élite sont passées de Rs 1,2 M à Rs 900 000. Seul le Cercle de Joachim, dont le représentant au sein de la MFA n’est autre que son actuel président Samir Sobha, n’a pas eu droit à cette somme à la suite de différents scandales associés à cette formation. Le MAJSL n’a ainsi déboursé que Rs 8,1 M pour les neuf autres clubs. Ceux de la National Division, par contre, ont touché Rs 375 000 au lieu des Rs 500 000 habituelles pour un total de Rs 3 M, alors que les huit formations de la National Division 2 ont bénéficié de Rs 300 000 chacune pour un total de Rs 2,4 M.