Photo illustration

Un an après l’annulation de la saison 2019-20, plusieurs clubs jouant le titre et la promotion vers les divisions supérieures se demandent s’ils ne vont pas revivre le même scénario. Alors que le pays est en confinement, du côté de la Mauritius Football Association (MFA), l’annulation des championnats n’est pas à l’ordre du jour pour le moment. Toutefois, plusieurs aspects devront être considérés si la situation ne s’améliore pas.

Si les clubs de la National Division 1 comme l’Union Sportive de Beau-Bassin/ Rose-Hill ou l’AS Rivière du Rempart rêvent d’évoluer en Super League, du côté de la D2, des formations comme le Curepipe Starlight, GRN Westcoast ou le Mangalkhan SC ont quant à elles pour objectif de jouer à l’étage supérieur la saison prochaine. Plusieurs questions restent toutefois sans réponse. Si le ministère de l’Autonomisation de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs a encouragé les différentes fédérations à faire de sorte que leurs athlètes puissent se faire vacciner, pour le football, ce ne sera pas une mince affaire.

Le football mobilise beaucoup plus de Mauriciens à travers l’île. Nous pouvons donc retrouver un habitant de Curepipe jouant dans un club du nord. Et même si les licenciés de la MFA font leur vaccination, il faudra attendre le feu vert des autorités afin que les activités sportives puissent reprendre.

En ce qu’il s’agit d’une qualification pour la Ligue des champions de la CAF, qui réunit les champions de chaque pays, et la Coupe de la Confédération, qui à Maurice qualifie celui qui remporte la MFA Cup, ce sujet reste sensible. Au vu de ses performances, le GRSE Wanderers SC devrait remporter la Super League, ce qui lui permettra de participer au tour préliminaire de la Ligue des champions de la CAF. « Si les Wanderers sont qualifiés pour disputer le tournoi africain, est-ce que les autorités mauriciennes donneront leur feu vert compte tenu de la situation de la Covid-19 en Afrique ? Aussi, il faut savoir que les tours préliminaires se jouent en formule allerretour et là aussi, on devra se poser la question de savoir si le gouvernement mauricien acceptera d’accueillir une formation africaine sur son sol », nous confie le responsable des compétitions, Deelen Sinnasamy.

Si les championnats et la finale de la Republic Cup, qui opposera le Savanne SC à GRSE Wanderers SC, devraient être maintenus, en ce qu’il s’agit de la MFA Cup, devrait-elle être an- nulée ? Affaire à suivre…