Photo archive IBl on the move

Profiter de l’occasion pour partager un bon moment avec ses proches, mais aussi donner de son temps pour participer à une bonne cause. Telle est la devise de la 8e édition d’IBL On the Move, qui se tiendra le 17 octobre prochain à l’Azuri.

L’objectif de cet événement sportif caritatif est de recueillir des fonds afin de venir en aide à TIPA, Ong qui vise à aider les élèves des écoles ZEP à devenir des citoyens instruits de demain.

Rencontrant la presse hier au centre d’IBL, au Caudan, Arnaud Lagesse, CEO du groupe IBL, explique que cet événement aurait dû se tenir le 28 mars avec pas moins de 1 150 personnes inscrites, mais qu’il a dû être reporté pour cause de confinement sanitaire. La 8e édition se tiendra donc finalement le 17 octobre pour supporter, encore une fois, une association caritative. « Cet événement se tiendra dans un cadre très convivial de l’Azuri. Les participants auront l’occasion de découvrir un paysage sympa. Je tiens d’ailleurs à remercier les sponsors », dit-il.

Au programme cette année : triathlon, natation, VTT et course à pied. Ainsi, pour ce qui est du triathlon, qui se pratique en groupes, pas moins de 21 équipes et 71 triathlètes sont déjà inscrits. Quant au VTT, course en solo de 40 km, la discipline verra la participation de pas moins de 150 VTTistes, qui se promèneront dans les plaines du nord. Notons encore que deux types de courses à pied sont prévus, soit de 6 et 12 km. Enfin, côté horaire, le relais et le triathlon démarreront à 7h du matin tandis que le VTT et les courses à pied commenceront deux heures plus tard. Le port du masque sera évidemment obligatoire pour les participants, que ce soit avant ou après la course.

La fondation Joseph Lagesse, partenaire de l’événement depuis 2013, se focalise particulièrement sur l’empowerment, la réduction de la pauvreté, le logement social, l’éducation et le développement communautaire. Son rôle est aussi de guider et de s’assurer de la bonne utilisation des fonds. Ainsi, cette année, le choix de la fondation s’est porté sur TIPA, Ong reconnue pour son approche unique auprès des enfants démunis à travers l’art. La fondation sera présente le 17 octobre au stand de TIPA pour récolter des donations directes.

Camille Sénèque, représentante de l’association TIPA, explique, elle, l’activité principale de l’association : « Nous travaillons avec des enfants des écoles ZEP, âgés de 6 à 10 ans. L’idée est de solliciter les valeurs citoyennes chez l’enfant pour qu’ils puissent s’exprimer et devenir plus tard un citoyen actif de la société. Ce que nous faisons à travers l’art et la pédagogie interactive. »

Développant, elle soutient que les activités artistiques permettent à l’enfant de collaborer et coopérer avec ses amis, tout en apprenant à s’exprimer et à devenir acteur de son apprentissage. « C’est de la pédagogie interactive. Autrement dit, l’enfant est au centre tandis que les parents et les enseignants, eux, sont autour. On travaille donc avec les parents et les enseignants avec, comme leitmotiv, la participation et le respect », explique-t-elle. Deux écoles seront ciblées cette année, soit celles de Briquetterie et de Pointe-aux-Sables.