People walk past a closed liquor shop in Soweto, on July 13, 2020. - South African President Cyril Ramaphosa on July 12, 2020 re-imposed a night curfew and suspended alcohol sales as COVID-19 coronavirus infections spiked and the health system risked being overwhelmed. (Photo by Michele Spatari / AFP)

L’inflation en Afrique du Sud est tombée à son plus bas niveau en quinze ans, avec un taux annuel de 2,1% en mai, a annoncé mercredi le bureau national des statistiques (StatsSA).

« Les prix à la consommation ont augmenté de 2,1% en mai 2020, comparé à mai 2019 » et baissé de 0,6% entre avril et mai 2020, selon un communiqué de StatsSA.

« L’inflation annuelle est tombée à son plus bas niveau depuis septembre 2004 (+1,3%) à cause de la baisse des prix des carburants », a précisé StatsSA.

Les prix à la pompe ont chuté de 25,9% sur une année. En revanche, ceux de la viande et des produits laitiers ont augmenté de respectivement 5,5 et 7,1% sur la même période.

Le taux d’inflation est le seul indicateur économique au vert en Afrique du Sud, qui a plongé dans la récession fin 2019.

Le taux de chômage y dépasse les 30%. La production industrielle s’est effondrée de près de 50% en avril dernier par rapport au même mois de 2019, à cause de la pandémie de Covid-19.

Le produit intérieur brut (PIB) de la première puissance industrielle du continent devrait reculer de 7,2% en 2020 en raison de la crise sanitaire, selon les prévisions du ministre des Finances Tito Mboweni, son plus fort recul depuis près d’un siècle.

L’Afrique du Sud est le pays du continent africain le plus touché par le virus, avec plus de 298.000 infections dont 4.346 décès.

Le pic de la pandémie y est attendu dans les semaines qui viennent.

bed/sl