Photo illustration

La compagnie aérienne française Air Austral a annoncé mercredi avoir entériné sa sortie définitive du capital d’Air Madagascar, au profit de la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNAPS) de Madagascar.

L’Etat malgache, déjà actionnaire à hauteur de 51% et la CNAPS reprennent donc le contrôle et la gouvernance de la compagnie aérienne malgache.

Le groupe français cède les 49% du capital d’Air Madagascar qu’il possédait en « échange » des parts que la CNAPS détenait dans le capital d’Air Austral.

L’opération n’a « aucune incidence financière pour les deux parties », précise le communiqué.

La compagnie française affirme que « les nouvelles ambitions du gouvernement malgache, souhaitant reprendre en main le destin de sa compagnie nationale, ont amené Air Austral à considérer que sa sortie totale constituait l’option la plus raisonnable ».

« Les trois administrateurs nommés par Air Austral ont présenté leur démission permettant ainsi une recomposition du Conseil d’administration d’Air Madagascar », ajoute le communiqué d’Air Austral.

Compagnie leader de l’océan Indien, Air Austral était devenu le deuxième actionnaire d’Air Madagascar en décembre 2017 via un partenariat stratégique visant à « redresser » la compagnie nationale malgache « avant de la conduire sur le chemin d’un nouveau développement », expliquaient les entreprises en 2017.