AFP

Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

– Plus de 516.300 morts  –

La pandémie a fait au moins 516.370 morts dans le monde, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles jeudi à 11H00 GMT.

Les Etats-Unis en totalisent 128.062. Suivent le Brésil (60.632 morts), le Royaume-Uni (43.906), l’Italie (34.788) et la France (29.861).

Si l’on rapporte le nombre des morts à la population du pays, les plus touchés par la pandémie sont par ordre décroissant la Belgique avec 842 morts pour un million d’habitants, le Royaume-Uni (647), l’Espagne (607), l’Italie (575), la Suède (532), la France (457), les Etats-Unis (387) et le Brésil (285). L’Allemagne vient par exemple loin derrière (107).

– France : vers la fin de l’état d’urgence –

Le Parlement français doit définitivement adopter jeudi un projet de loi organisant la sortie de l’état d’urgence sanitaire le 11 juillet, avec de possibles restrictions jusqu’à l’automne, assimilées par l’opposition à un prolongement en « trompe l’oeil » de ce régime d’exception.

Entré en vigueur le 24 mars, l’état d’urgence sanitaire permet de restreindre certaines libertés publiques.

– Nouvelle-Zélande : démission –

Devenu profondément impopulaire, le ministre néo-zélandais de la Santé David Clark a finalement démissionné jeudi.

Il avait reconnu en avril avoir violé les règles du confinement pour se rendre en famille à la plage, une escapade « idiote » qu’il avait regrettée.

– Frontières : la Hongrie temporise –

La Hongrie ne compte pas pour le moment ouvrir ses frontières aux pays extérieurs à l’UE avec lesquels les autorités européennes ont recommandé de lever les restrictions, a déclaré jeudi le Premier ministre Viktor Orban, invoquant des raisons sanitaires.

La Commission européenne a préconisé d’autoriser sans délai l’entrée des voyageurs en provenance d’Algérie, d’Australie, du Canada, de Géorgie, du Japon, du Monténégro, du Maroc, de Nouvelle-Zélande, du Rwanda, de Serbie, de Corée du Sud, de Thaïlande, de Tunisie, d’Uruguay, et de Chine sous condition de réciprocité. Mais les Etats membres de l’UE restent libres d’appliquer ou non cette recommandation qui sera révisée régulièrement.

– Mort d’un dirigeant indigène au Pérou –

Un dirigeant indigène, Santiago Manuin, qui défendait les droits fonciers des communautés amazoniennes au Pérou, est mort mercredi du Covid-19, a annoncé sa famille. Agé de 63 ans, il avait été transféré de la région amazonienne, où il vivait, dans un hôpital de Lima. « Beaucoup de gens sont morts; la communauté organise des veillées et les enterre. Le gouvernement nous a oubliés », a déploré sa fille.

Les peuples autochtones en Amérique latine sont particulièrement en danger face à cette nouvelle maladie, en raison notamment de la faiblesse de leur système immunitaire.

– « Help ! », crient les musiciens britanniques –

Des Rolling Stones à Ed Sheeran en passant par Paul McCartney ou Depeche Mode, les plus grands noms de la musique britannique ont lancé jeudi un appel à sauver l’industrie des concerts, dont la survie est menacée par la crise du nouveau coronavirus.

Dans une lettre ouverte au ministre britannique de la Culture, 1.500 artistes, dont un grand nombre devaient se produire sur scène pendant la saison des festivals, exhortent le gouvernement à agir urgemment.