- Publicité -

« Harry & Meghan », le documentaire qui s’annonce explosif pour la famille royale britannique

Le documentaire « Harry & Meghan » sera accessible dans le monde entier jeudi et pourrait être, à en croire les extraits déjà rendus publics, « explosif » pour la famille royale britannique trois mois jour pour jour après l’arrivée sur le trône de Charles III.

- Publicité -

Dans ce documentaire en six épisodes, dont les trois premiers sont diffusés sur Netflix à partir de 08H00 GMT, les « Sussex », comme sont appelés Harry et Meghan, promettent de donner leur version des faits, du conte de fée vécu par le fils cadet du nouveau roi et de la défunte Diana jusqu’à la rupture choc avec la monarchie.

« Personne ne connaît toute la vérité. Nous connaissons toute la vérité », dit Harry, 38 ans, dans la bande-annonce. « Quand les enjeux sont si importants, est-ce que ça n’a pas plus de sens d’entendre notre version de l’histoire? », dit aussi Meghan, 41 ans.

Dans la bande-annonce, on voit l’engouement qu’avait suscité le couple jusqu’à son mariage, et soudain, un écran noir. « Et puis tout a changé », commente le prince Harry.

Le couple a quitté le Royaume-Uni début 2020 pour la Californie, après qu’Harry a renoncé à toutes ses obligations royales. Leur impopularité n’a cessé de grandir dans une presse britannique déjà en grande partie hostile et chez les défenseurs de la famille royale.

« Il y a une hiérarchie dans la famille », dénonce Harry. « Il y a des fuites, mais aussi des histoires inventées (…) C’est un jeu sale », déclare encore le prince. Il dénonce aussi « la douleur et la souffrance des femmes qui épousent quelqu’un au sein de l’institution ».

En dehors de ces extraits, peu d’informations ont circulé.

Selon le Times, les trois premiers épisodes qui sortent jeudi portent sur l’histoire d’amour entre Harry et Meghan, une actrice américaine métisse. Le deuxième et le troisième épisodes font entrer « en territoire controversé », avec leur sentiment de ne pas avoir été soutenus par Buckingham Palace.

Les trois derniers, la semaine suivante, porteront sur leur décision de quitter la famille royale.

 

– Front uni –

 

Un an et demi après leur interview choc à la télévision américaine, dans laquelle ils avaient accusé un membre de la famille royale de racisme, la hache de guerre est donc loin d’être enterrée.

Dans sa première allocution en tant que roi, au lendemain de la mort d’Elizabeth II, Charles III avait pourtant évoqué son fils cadet et sa femme, leur envoyant tout son « amour alors qu’ils continuent de construire leur vie à l’étranger ».

Le documentaire « menace sérieusement la famille royale », estime l’expert de la monarchie Richard Fitzwilliams. « Cela pourrait être explosif. (…) Charles III est sur le trône depuis seulement trois mois ».

Le spécialiste a choisi son camp: il qualifie le couple d' »hypocrite ». « D’un côté, ils disent qu’ils veulent une vie privée, et de l’autre, regardez ce qu’ils sortent! »

Le prince Harry doit de plus publier ses mémoires intitulées « Le Suppléant » début janvier, promettant là aussi son lot de révélations embarrassantes.

La presse britannique n’épargne pas les Sussex, qu’ils opposent au futur roi William et son épouse Kate, volontiers présentés comme le couple parfait. « Diana serait consternée par le mal que Harry fait à son frère », a titré en Une jeudi le Telegraph.

Souriants et glamours, Harry et Meghan ont fait une apparition publique après la sortie de la bande-annonce du documentaire, mardi soir à New York pour recevoir un prix.

« Mettez-vous l’argent avant la famille? », « Faites-vous du mal à votre famille, Harry? », ont questionné des journalistes sur le tapis rouge. Sans obtenir de réponse.

La question désormais est de savoir si et comment Buckingham va réagir. « S’ils ne disent rien, ils vont sembler assez faibles. Mais ils ne peuvent pas non plus répondre point par point », estime Richard Fitzwilliams.

Face aux accusations de racisme, Elizabeth II avait eu une réponse désormais célèbre au Royaume-Uni: « les souvenirs peuvent varier ».

Le 15 décembre, jour de la sortie des derniers épisodes de « Harry & Meghan », la famille royale fera front commun: elle sera réunie à l’abbaye de Westminster pour un concert de chants de Noël organisé par la princesse de Galles, Kate.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour